LA NEUTRALITÉ DU RÉSEAU GAGNE !

LA NEUTRALITÉ DU RÉSEAU GAGNE !

QU’EST-CE QUE LA NEUTRALITÉ DU RÉSEAU ?

La neutralité du Net est le concept selon lequel les fournisseurs de services Internet, tels que Comcast, AT&T et CenturyLink, et les gouvernements doivent traiter toutes les données sur Internet de la même manière, sans discrimination ou tarification différenciée selon le contenu de l’utilisateur, le site, la plate-forme, l’application, le type d’équipement connecté ou le mode de communication. Les partisans de la neutralité de l’Internet affirment que tout le monde devrait payer le même montant pour les mêmes services et la même utilisation.  

En 2003, Tim Wu, professeur de droit à Columbia, a inventé le terme de neutralité du Net dans un article de la revue juridique. Le débat a pris de l’ampleur en 2012 après qu’AT&T ait décidé de bloquer FaceTime sur ses réseaux de téléphonie mobile pour les abonnés, à moins qu’ils n’acceptent un plan de partage. À l’automne 2013, Verizon a admis que les règles de la FCC sur l’Internet ouvert étaient la seule chose qui l’empêchait de facturer les sites web aux abonnés de Verizon. En 2014, un projet de loi a été présenté au Congrès pour interdire les voies rapides sur Internet.

 

 

Le 10 septembre 2014, des individus et des organisations pro-Net Neutralité ont participé à la Journée du ralentissement de l’Internet afin de sensibiliser les gens aux règles de l’Internet ouvert proposées par la FCC. Depuis lors, la neutralité du Net a continué à recueillir un large soutien du public.

Enfin, le 14 juin 2016, le Circuit D.C. a affirmé l’Ordre de l’Internet ouvert, protégeant la neutralité du Net pour les consommateurs utilisant à la fois des connexions câblées et sans fil pour accéder à l’Internet. La loi affirme qu’aucun fournisseur d’accès Internet ne devrait pouvoir bloquer ou limiter votre connexion pour contrôler votre expérience en ligne.

VOIR LE CALENDRIER COMPLET ICI.

Calendrier de la neutralité du Net

Les nouvelles règles de neutralité du réseau de la FCC ont reclassé les services à haut débit comme un service public, similaire à l’approvisionnement en électricité, en gaz et en eau, tout en limitant les fournisseurs et les options qu’ils peuvent offrir.

L’objectif est de garantir un Internet ouvert et égal pour tous les contenus. Cette décision est importante car, dans le cas contraire, les FAI garderaient le contrôle sur les tarifs de distribution et pourraient continuer à fournir des services aux utilisateurs à des tarifs différents sans réglementation.

*Ce billet est paru à l’origine sur le blog de nethosting.com.